Définir sa personnalité !

De quoi es-tu fait ? Comment peut-on évoluer sans savoir qui on est ? Chaque être humain et ses caractéristiques. Il est important de savoir ce pour quoi on vit et ce de quoi on est fait. Aristote disait : « Vous êtes ce que vous faites avec répétition ». Vous devez être votre propre habitude, vous devez être vous-même. Qu’est-ce que vous avez envie d’être ? Qu’avez-vous envie de faire au jour le jour. Qu’est-ce qui vous fait ? Qu’est-ce qui vous définit ? En réalité, les principes vont d’un individu à l’autre. L’expérience qu’on vit est ce sur quoi on se base pour définir sa vie.  La jeunesse est vivante et a tous les atouts d’un monde moderne, développé et évolué, si on se permet le thème. On distingue en effet trois types d’individus dans cette nouvelle génération. Certains veulent profiter de la vie, de leur jeunesse ou de leur temps ; il y a ceux qui veulent avoir l’argent à tout prix et enfin ceux qui veulent réussir à tout prix. Ces derniers sont carrément hors du commun. Ce sont des gens qui nourrissent un rêve ardent, une passion inexplicable.  Et c’est là que l’icône de cette jeune et talentueuse Pamela AKPLOGAN me parait un exemple concret. Voyez-vous, c’est quelqu’un qui a eu à vivre une expérience particulière. Compte tenu de ses ambitions et de ses rêves, les réalités auxquelles a-t-elle fait face passent pour une motivation vivante pour sa personne, son âme et toute elle-même. Toujours bourrée par son travail, son téléphone, son ordinateur, elle s’enivre dans un monde typiquement personnel. Un univers à elle toute seule où elle façonne sa créativité, bosse dure pour ses études sans oublier l’intérêt commun pour laquelle, elle porte une grande importance. A ce stade, ce n’est plus l’argent qui motive. On ne travaille plus pour avoir l’argent ou pour avoir un métier, se marier et avoir des enfants. Non, l’argent travaille pour vous et vous suit, vous demande même.

Le rêve nourri, brûle à l’intérieur de soi comme le chakra, comme un cosmos. On sent comme des ailes sur soi et on a une grande envie de voler, de planer loin dans le ciel, d’atteindre des horizons inconnus, des niveaux qui n’existent même pas. Enfin, on a envie de se dépasser. Il y a comme un univers illimité en l’instant. On sait ce pour quoi on vit comme si on voyait son destin devant soi, comme si on lisait le plan de Dieu dans la paume des mains et on ne fait qu’à l’instant le suivre. C’est tellement énorme, tellement dingue, tellement fou. On commence à définir sa personnalité. On sait qui on est et on se bat pour être meilleur plus que ce qui avait été programmé pour nous même. On quitte une galaxie pour une autre à l’intérieur de soi-même. Là, l’homme qui se trouve au fin fond de soi commence à marcher, après il coure, il coure si rapidement qu’on a l’impression d’être un petit dieu. Nos rêves, nos passions provoquent des choses inexplicables dans notre fin fond intérieur. C’est ça, savoir de quoi on est fait et se battre pour. Il faut un véritable travail pour ça quand même. La plupart des personnes du genre, sont des gens qui nourrissent le désir ardent, le rêve ou la passion depuis un âge très petit, un bas âge pour être plus simpliste. Cela se développe au fur et à mesure et devient plus facile quand on est soutenu, quand on a des personnes qui nous encouragent pour ce que nous faisons. Là je vous assure que l’émotion, vous et votre rêve devient plus grand, très grand. Malheureusement, tout le monde n’a pas cette chance d’avoir des proches, des amis ou même des parents qui encouragent. La plupart des gens sont câblés sur leur études ou sur le cursus scolaire : ce qui compte pour eux, c’est d’avoir de bonne notes à  l’école, avoir son baccalauréat, rentrer  à l’université, trouver après un emploi. C’est bien facile ainsi, mais ce n’est pas avoir un feu sacré pour dominer le monde. Quand on a une passion, on vit d’étonnement et de dépassement….

Soyez focus !

A bientôt !

N’oubliez pas de vous abonner et de partager avec l’un de vos proches qui souhaiterait lire cet article pour son développement personnel.

Team Be Yourself By Yourself

2 réflexions sur « Définir sa personnalité ! »

  1. Pourquoi dominer le monde ? (…C’est bien facile ainsi, mais ce n’est pas avoir un feu sacré pour dominer le monde. )
    Qu’il y ait une envie de se dépasser de progresser c’est fort bien mais ayant pour but d’être au-dessus du lot, d’être le meilleur voilà qui exacerbe l’ego… et deviendra tôt ou tard source de conflits avec d’autres voulant eux aussi être les meilleurs ou n’acceptant pas d’être dominés par ceux qui se disent ou se déclarent meilleurs…
    Être en quête de sa personnalité est, en soi, une bonne chose, mais constitue un long chemin intérieur et doit toujours se faire en tentant de mieux connaître, au sens humain le pus digne, les autres autour de nous ; on apprend aussi beaucoup sur soi dans le regard des autres.

    1. Bonjour Patrice.
      Merci pour votre commentaire.
      L’expression dominer le monde veut tout simplement dire se surpasser, dépasser ses plus grandes limites. Dominer le monde ici veut revenir à concrétiser ses rêves en quelques sortes. Michael Jordan a dominé le monde du Basketball: c’est en quelques sortes la chose.
      La quête de la personnalité est bien sure un long chemin et comme vous l’avez dit, elle ne peut que se faire primordialement en cherchant à mieux connaitre notre environnement. Mais il est important de se définir et de mettre en valeur qui nous sommes.
      Merci bien à vous!!
      A bientôt,
      Nous sommes là pour échanger avec vous si besoin est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnement confirmé !

Erreur. Veuillez réessayer.